international editions

Μαράθι. Λατομεία μαρμάρου.
Από εδώ, προερχόταν το ο περίφημο παριανό μάρμαρο,
από τα πιο περιζήτητα υλικά της αρχαίας γλυπτικής τέχνης!

La Grotte des Nymphes

Vous êtes ici à Marathi (το Μαράθι – to Marathi), près des carrières antiques, dans la Grotte des Nymphes (το Σπήλαιο των Νυμφών – to Spilaio ton Nymfon), au niveau du quatrième kilomètre sur la route reliant Paroikia à Lefkes.

Ici les carrières ont commencé à être creusées dès l’époque archaïque et l’extraction du marbre y a continué sans interruption jusqu’en 1881, en procurant à l’île la richesse, la renommée et la prospérité. De nos jours l’extraction du marbre de Paros se perpétue, mais dans d’autres carrières situées en d’autres points de l’île.

Le célèbre marbre de Paros devint l’un des matériaux les plus demandés dans le domaine de l’art sculptural antique et de l’architecture grecque. Les galeries ont une longueur totale de 190 mètres et s’étendent nettement en profondeur sous la surface de la terre. Parmi les trois entrées permettant d’accéder à l’intérieur des carrières, celle située au sud présente un grand intérêt. Il s’agit de la Grotte des Nymphes.

En effet la terre de Paros est dotée de cet élément précieux, tout blanc, pur, au grain fin, avec une texture cristalline. Il s’agit du plus translucide au monde. La pierre de Paros est dénommée « lychnite » (ο « λυχνίτης »), cette appellation ayant pour origine soit son aspect translucide, soit les petites lampes à huile (οι λύχνοι – oi lychnoi) qui servaient à éclairer les galeries. Les premières statuettes cycladiques ont été sculptées au burin dans cette roche. Paros devint à l’époque un grand centre artistique où œuvraient de grands sculpteurs, comme Agoracrite (ο Αγοράκριτος – o Agorakritos) et Scopas le Parien (ο Σκόπας ο Πάριος – o Skopas o Parios).

La marbre de Paros a été taillé en blocs pour construire l’Acropole d’Athènes, le temple d’Apollon à Délos, le temple de Poséïdon au cap Sounion, le Théséion ou Héphaïstéion et l’Agora antique à Athènes, le Mausolée d’Halicarnasse, le temple de Salomon, le monastère des Blachernes à Constantinople, et de nombreux théâtres et stades. Il est même arrivé jusqu’aux palais de Venise.

En descendant donc le long des galeries, songez à la peine éprouvée, la sueur et le sang versés par ces milliers d’hommes qui, à la lueur d’une petite lampe à huile, remontaient à la surface ces blocs de marbre si volumineux. Depuis les entrailles de cette terre fut extraite cette pierre qui a offert au patrimoine mondial des chefs d’œuvre éternels de la sculpture grecque antique, comme la Victoire de Paionios, l’Hermès de Praxitèle, la Victoire de Samothrace, l’Aphrodite de Milo et d’autres.

Pensez un peu à tous les grands musées du monde : le Louvre, le Metropolitan Museum de New York, le British Museum de Londres, le Nouveau Musée de l’Acropole à Athènes. Il n’existe pas un grand musée qui ne possède un trésor à la valeur inestimable, fait de marbre de Paros, dans l’une ou l’autre de ses salles d’exposition les mieux mises en valeur.

L’espace des carrières constitue de nos jours un monument de l’archéologie industrielle, que l’on peut visiter sans problème.
N’hésitez pas à descendre jusqu’au point le plus bas de la galerie centrale, à partir de laquelle l’on trouve d’autres galeries plus petites. Mais n’oubliez pas surtout de vous munir chacun et chacune d’une lampe de poche.

Evénements

« November 2019 »
Mon Tue Wed Thu Fri Sat Sun
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
 

Suggestions